AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Premier cours de littérature (RP)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Premier cours de littérature (RP)   Mer 18 Avr - 18:11

La voiture de Sakuro roula jusqu'à Todai et circula à l'intérieur du campus. Durant le trajet Sakuro tenta plusieurs fois d'engager la conversasion avec Nishimura mais n'en récolta que des réponses à un seul mot. Ce chauffeur n'était visiblement pas très locace sauf pour rappeler l'emploi du temps de Sakuro.

La voiture s'arrêta devant le batîment principal de l'université. Nishimura descendit la première et alla ouvrir la portière pour Sakuro pendant que celui-ci détachait sa ceinture. Sakuro débarqua, prenant soin de n'oublier ni son cartable ni sa canne. Puis Nishimura l'escorta jusqu'au bureau du professeur Gondawara. Elle frappa à la porte.


- Professeur Gondawara, M.Coltheart est arrivé, annonça-t-elle avant de laisser entrer Sakuro.

- Ah très bien, merci Mlle.Nishimura. Vous pouvez nous laisser maintenant.

Nishimura s'inclina brièvement avant de quitter le bureau.

- Alors comment va mon nouvel assistant aujourd'hui? demanda le professeur d'un ton joyeux.

- Je vais très bien, Gondawara-san... je veux dire Gondawara-sensei.

- Allons Sakuro, trêve de formalismes. Nous sommes pratiquement collègues maintenant. Appelle-moi simplement Gonda.

- Hai, Gonda-sensei, répondit Sakuro, ne pouvant se résigner à omettre le "-sensei" pour le moment.

Mais Gondawara ne lui en tint pas rigueur. Il prit une série de documents et les tendit à Sakuro.


- Voici le détail des cours que nous allons enseigner aujourd'hui. Ils ont été rédigés en braille pour que tu puisse les lire. Jettes-y un coup d'oeil avant le début du cours. Ton bureau se trouve à droite du mien en entrant dans la pièce. Vas-y, installe-toi.

- Hai.

Sakuro se dirigea vers le bureau qui lui avait été attribué et tatonna pour savoir ce qui s'y trouvait. Apparement il y avait tout ce dont il avait besoin. Un ordinateur avec une plage tactile et des écouteurs. A coté il y avait même une "imprimante" braille au cas où Sakuro voudrait tirer des documents. A part cela, il n'y avait rien, si ce n'est une plaque posée sur le devant du bureau. Sakuro passa les doigts dessus et pouvait y lire son nom. Il sourit légèrement. Il reposa la plaque à sa place et s'installa pour lire rapidement les notes de cours.
__________
Un peu plus tard, il suivit Gonda-sensei jusqu'à l'amphithéâtre ou devait avoir lieu le tout premier cours. Ils montèrent sur l'estrade et déjà des centaines d'étudiants étaient là, s'installant pour pouvoir assieter au cours. Posant ses affaires sur la grande table devant lui, Sakuro sentit un certain trac à l'idée qu'il devait enseigner à ces étudiants dont la quasi-totalité devait être plus agée que lui.

Gondawara posa également ses affaires et saisit un micro.


- Bonjour et bienvenue à tous les étudiants de première année. Pour ceux qui ne me connaissent pas, mon nom est Saburota Gondawara. Je serai votre professeur de littérature durant ce semestre.

Gondawara marqua un temps d'arrêt.

- Avant d'entamer ce premier cours de littérature, je tiens à vous prévenir que je ne serai pas toujours disponible pour assurer les cours. Aussi, pendant les jours où je serai absent, mon assistant que voici.

Sakuro s'avança et s'inclina devant la salle. Il entendit bon nombre de chuchottements, la plupart commentant sur l'âge qu'il devait avoir.

- Il s'appelle Sakuro Coltheart. Il est un peu jeune mais très doué pour son âge. Vous constaterez que vous en aprrendrez beacoup avec lui, de même qu'il apprendra beaucoup avec vous.

Les chuchottements continuèrent mais aucune contestation ne se fit entendre.

- Bien, sur ce, nous pouvons démarrer ce cours...

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissan
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 24
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Premier cours de littérature (RP)   Jeu 19 Avr - 9:10

nissan qui était à l'avant droit de la salle... était tout seul dans son coin a regarder e tecouter atentivement Sakuro et Gondawara...a la fin de son discour, nissan souria intérierement... il avait des yeux globuleux, il avait soif d'apprendre se qu'allait enseigner son nouveau professeur...nissan était habillé de la blouse classique, une petite veste noire, une chemise blanche, un pantalon noir avec des chaussures blanches...il croisa ses jambes, mordillant son crayon en attendant que commence le cour...puis, il en eu mare, il leva la main en attendant que Sakuro l'interoge...puis, il regarda devant lui, la petite estrade où il y avait une table où était positionné Gondawara...puis, il revient refixer son regard sur Sakuro qui l'avait interogé

"heu bonjour Sakuro-sensei, je voudrais savoir sur quoi allons nous commencer ce cour"
nissan lui souria du coin des levres a Sakuro, en attendant une reponse...puis, il mit son coude sur la table et sa main qui retenait sa tête... de son autre main, il dessinait et ecrivait des poemes sur une feuille...et il atendit encore une reponse de Sakuro...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Re: Premier cours de littérature (RP)   Jeu 19 Avr - 10:50

Sakuro et Gonda-sensei prenaient un petit moment pour bien s'installer. Pendant que Gondawara étalait ses notes de cours sur la table devant lui, Sakuro posa son ordinateur portable, y connecta la plage tactile et les écouteurs, mettant un de ces-derniers dans son oreille gauche. Il tourna la webcam intégrée vers la salle avant d'allumer l'ordinateur.

- Bonjour Sakuro-sama, l'accueilla Spinel à travers l'écouteur.

- Bonjour Spinel, j'aimerais que tu reste en mode surveillance et que tu me prévienne lorsque quelqu'un lève la main, lui dit Sakuro à voix basse.

- Entendu.

A peine avait-il donné cette instruction que déjà quelqu'un leva la main, ce que Spinel signala en précisant la position de l'étudiant en question. Sakuro donna la parole à ce-dernier qui voulait savoir sur quoi allait porter le cours. Cela lui faisait bizarre d'être appelé "Sakuro-sensei" mais il essaya de faire abstraction. Gonda-sensei intervint à sa place.

- Un peu de patience, jeune homme, on y vient. Sakuro.

- Hai.

Gonda-sensei avait fini de sortir toutes ses notes et s'approcha de Sakuro. Celui-ci tira un cable de l'ordinateur et le tendit au professeur qui s'en saisit et alla le brancher à un port situé juste en-dessous du tableau. Sakuro pianota sur le clavier pour ouvrir un fichier texte qui s'afficha également sur le grand écran placé au-dessus du tableau, ceci afin que tout le monde puisse le voir.

Gondawara prit de nouveau le micro.


- Alors, pour ce premier cours, nous commencerons par étudier ce premier texte qui servira de référence litteraire pour les textes que vous étudierez ou écrirez plus tard. Ce texte se trouve en page 8 du polycopié qui a dû vous être distribué lors de votre inscription à la maison de la pédagogie. Tout d'abord veuillez prendre un moment pour lire le début.

Sakuro entendit les bruits de papier, de pages tournées ainsi que quelques murmures de personnes lisant de vive voix mais doucement, visiblement pour des camarades qui avaient oublié leur polycopiés. Sakuro se mit à son tour à lire le texte en parcourant la plage tactile avec ses doigts qui retranscrivait le texte affiché sur l'écran en braille.

Citation :
Sakura marchait tranquillement le long des couloirs. Elle se laissait bercer par ses pensées divergeantes dans son esprit malordonné. Ses pas la dirigeaient peu à peu vers le fond du couloir, grand et sombre. Elle arriva au bout de celui-ci puis leva les yeux au plafond observant une trappe à la poignée en fer forgée. Cela lui paraissait étrange alors elle tira sur la poignée laissant place à un escalier de bois.
Elle y pénétra prudemment marchant sur la pointe des pieds. Elle ne savait si cet endroit était accepté pour la visite des élèves. Qu'importe, elle voulait monter, elle le ferait. Elle gravit donc les marches de chêne une à une précautionneusement. Le silence régnait en maître dans ce lieu et la pénombre y était reine. Elle frissona légèrement quand elle gravit la dernière marche, elle se mordit la lèvre. Le froid pénétra les mailles de son pull en laine jusqu'à ses os. Elle frissona fortement et se maudit de n'avoir pas amené de vêtement plus chaud que ce qu'elle portait.
Le silence appaisant la relaxait grandement et elle se soupira de contentement. Elle se sourit, seule dans ce lieu magique, elle se sentait revivre. Dans un coin sombre du grenier, elle apperçut un instrument de musique. elle s'approcha doucement puis le prit avec délicatesse. C'était un magnifique violoncelle. Elle s'assit sur un tabouret mal en point qu'elle venait de trouver entre plusieurs coffres puis prit doucement le violoncelle. Elle produit quelques sons grace à l'archer et commença à jouer. Elle faisait courir et dériver l'archer sur les différentes cordes de son instrument avec dextérité. Elle était alors dans un autre monde, dans son monde, elle et ce violoncelle de fortune et plus rien n'existait à part eux deux. La mélodie qui en sortait était douce et délicate, le son posée et calme, elle pensive et passionnée.
Le ciel, que l'on pouvait voir d'une petite fenêtre dans le toit, s'assombrissait de plus en plus, l'atmosphère prévoyait un orage proche mais elle ne s'en apperçut pas tellement elle était plongée dans cette sorte de transe qui n'appartenait qu'à elle. Enfin elle releva la tête sans cesser de jouer pour autant et regarda l'orifice d'où provenait cette légère source de lumière. Elle ne se souciait plus du temps, de toute façon, pensa-t-elle, elle se trouvait à l'abri des intempéries. Elle soupira d'aise puis continua à jouer éperdumment...

Après un moment, estimant que la plupart des étudiants avaient terminé de lire, Gonda-sensei se tourna vers eux et reprit la parole.

- Bien, qu'observez-vous dans ce texte? Que remarquez-vous?
__________
[HRP]
Sakura, j'espère que tu ne m'en voudras pas d'avoir utilisé un de tes textes comme référence.
[/HRP]

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troyanne
pensionnaire Bavard
pensionnaire Bavard
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 26
Sexe : fille et toujours vierge
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Premier cours de littérature (RP)   Jeu 19 Avr - 16:37

Troyanne arriva en courant dans la salle.

-Escusé moi d'etre en retard profeseur.

elle s'assit a une table vers nissan.

-Salut nissan comment ca va?

elle fit la bise a nissan puis s'assit et sorti ses affaire et commenca a prendre des notes inutile.

-Profeseur qu a l'on nous faire de cette heure?

demanda t-elle sens gene.elle ragarda sa montre.

*
mince vite que le cour commence je vais louper le car pour la pension!!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Re: Premier cours de littérature (RP)   Jeu 19 Avr - 17:39

Alors que quelques mains s'étaient levées pour tenter de répondre à la question du professeur Gondawara, la porte de l'amphithéâtre s'ouvrit brusquement et une jeune fille entra dans la salle en courant. A ce moment, Gonda-sensei et les quelques centaines d'étudiants présetns dans l'audience tournèrent leurs regards vers la pauvre retardataire qui s'excusa promtement.

- Ce n'est rien. Allez vous installer, mademoiselle.

Sakuro avait reconnu la voix de cette jeune fille. Il s'agissait de celle qui l'avait accueilli lors de son arrivée à la pension Hinata. Ainsi elle était une étudiante de Todai et dans le cours de Gonda-sensei en plus. Voilà qui allait donner des sujets de conversation au sein de la pension.

La jeune fille (dont Sakuro ne connaissait toujours pas le nom) alla s'installer, apparement aux cotés d'une connaissance à en juger par l'échange de mots qui eut lieu. Sakuro remarqua qu'il s'agissait du même jeune homme qui avait demandé le thème du cours d'aujourd'hui un peu plus tôt. Et maintenant cette jeune fill posait cette même question.


- Eh bien comme vous pouvez le voir, nous étudions le texte qui est affiché là-haut. Il se trouve en page 8 du polycopié que vous avez dû recevoir lors de votre inscription, répondit le professeur Gondawara. (HRP: Regarde dans mon précédent post.)

Apparement, cette jeune fille semblait impatiente que ce cours se termine, ce que Sakuro ne pouvait pas voir mais qui n'échappa pas au regard de Gonda-sensei. Cependant il ne dit rien et tourna son attention vers l'ensemble des étudiants.

- Alors? Quelqu'un peut-il me dire ce que ce texte a de particulier? Quelle est à votre avis la raison pour laquelle j'ai choisit ce texte comme référence?

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan Akira
Modératrice en chef ---- Pensionnaire
Modératrice en chef ---- Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 23
Sexe : meuf un jour,meuf toujours !
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier:

MessageSujet: Re: Premier cours de littérature (RP)   Lun 23 Avr - 16:31

Le cour venait à peine de commencer, lorsque le professeur Gondawara présenta son assistant, un jeune homme qui devait avoir l’âge de Pan. Celle-ci fut étonnée avant de reconnaître Sakuro Coltheart, le garçon qu’elle avait rencontré dans le grenier, qui était accompagné de sa sœur. Pan balaya la salle du regard et vit Kenon un peu plus bas. Elle profita de l’arrivée d’une fille qui était en retard pour descendre de deux rangées et s’asseoir à côté de son ami. Elle lui donna un mot avec "coucou toi, ça va ?" écrit et recommença à écouter le cour en prenant ses affaires.
Le professeur posa une question, mais elle préféra dévorer Kenon du regard que de réfléchir à une réponse.
**Pas très sérieux ça Pan !! Tant pis, je me rattraperais plus tard…**

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Re: Premier cours de littérature (RP)   Lun 23 Avr - 19:46

Les quelques minutes qui suivirent furent plutôt calmes. Quelques mains s'étaient levées pour tenter de répondre à la question du professeur Gondawara, mais bien qu'elles n'étaient pas fausses, ce n'était pas ce sur quoi Gonda-sensei voulait mettre l'accent.

- Ne cherchez rien de compliqué. La particularité de ce texte est simple et pourtant bien présent du début à la fin.

Gonda-sensei attendit encore un instant. Mais aucune main ne se leva. Spinel signalait à Sakuro quelques étudiants qui hésitaient à lever la main mais se rétractaient ensuite. Cela pouvait se comprendre. Ce que voulait mettre en valeur le professeur Gondawara semblait évident lorsqu'on dit clairement ce que c'est. Mais cela faisait partie de ces choses qu'on utilisait de manière plus ou moins systématique et auxquelles on ne fait pourtant pas vraiment attention.

- Non? Personne? Bon, regardez bien le texte. Regardez ces passages en particulier.

Sakuro surligna sur son ordinateur les passages du texte parlant du couloir, de la trappe, de l'escalier et bien d'autres passages.

- Regardez comme ces éléments ont été décrits. Et ce n'est pas seulement la description de l'apparence des choses. Observez également ce souci du détail apporté lorsque l'auteur parle des pensées, des sentiments, des émotions et des gestes du personnage.

Il y eut un certain nombre de "Aah!", témoins du fait que c'était là quelque chose d'évident mais à laquelle on ne pensait pas du tout.

- Ceci est, selon moi, un élément fondamental du récit, je dirais même de toute la littérature. Et ce n'est pas simplement le fait de décrire au moindre détail chaque chose du texte. C'est le fait de savoir s'il faut décrire telle ou telle chose et avec quel niveau de détail pour mettre tel ou tel élément en valeur. Maintenant observez ce second texte. Sakuro.

- Hai.

Le jeune assistant ouvrit un second fichier texte qui s'afficha à la place du premier sur le grad écran.

Citation :
*Arive*
*pose ses valises*
-Pfff... J'ai fait un long voyage, pas fachée d'arriver a ma nouvelle pention. IL Y A QUELQU'UN ?!
*On entend un gros crac, et une des valises souvre, laissant sortir toutes ses affaires*
-Arg !

- Ce texte-là, comme vous pouvez le constater est trèèèèès détaillé, dit Gonda-sensei d'un ton clairement ironique. Son auteur s'est probablement dit qu'il n'avait qu'à dire "en gros" ce que son personnage fait et que le lecteur imaginerait les détails par lui-même. Inutile de vous dire que ce texte n'a pas connu un franc succès.

Il y eut quelques petits rires parmi l'audience. Gonda-sensei reprit.

- Ceci étant dit, nous allons réaliser le souhait de cet "écrivain" et imaginer en détail la scène se déroulant ce texte, ce qui constituera votre premier devoir. Ah! J'allais oublier. Avant je dois vous parler des devoirs et des notes. Sakuro.

Le jeune Coltheart ouvrit un autre document qui s'afficha également à l'écran.

- Voici comment cela va se passer. Durant le semestre, je vous donnerai un certain nombre de devoirs à rendre. Ces devoirs sont facultatifs. Vous aurez également deux partiels (épreuves écrites sur place) à passer à des dates fixes, des partiels qui seront aussi facultatifs. Enfin, vous aurez l'examen final à la fin du semestre qui se dérouleront comme les partiels. Cet examen est en revanche obligatoire.

Gondawara marqua un temps d'arrêt. Sakuro observa, ou plutôt écouta, les réactions des étudiants. Un certain nombre (une minorité) d'entre eux exprimait un certain soulagement en apprenant la facultativité des devoirs et partiels. Sakuro soupira puis Gonda-sensei reprit.

- Votre note en littérature pour ce semestre sera calculée de trois méthodes différentes.
Première méthode: on ne prend que la note de l'examen final.
Deuxième méthode: On fait la moyenne des partiels, ce qui donne une note. Avec cette moyenne et la note de l'examen final, on fait une nouvelle moyenne.
Troisième méthode: On fait la moyenne des partiels ET des devoirs maison, ce qui donne une note. Avec cette moyenne et la note de l'examen final, on fait une nouvelle moyenne.
De ces trois méthodes, on ne retient que la meilleure des notes qui constitue la note de littérature du semestre.


Il y eut quelques signes d'approbation dans la salle, après quoi Gonda-sensei preprit la parole.

- Bien, maintenant pour votre premier devoir, vous allez donc reprendre le second texte, le développer et en faire un texte complet de 25 lignes minimum*. La majeure partie de la note portera sur les descriptions. Il faut que lorsque que vous lisez ce texte à quelqu'un que celui-ci puisse fermer les yeux, simplement écouter et visualiser le plus clairement possible la scène. Le devoir est à rendre dans deux semaines*. Sur ce, le cours est terminé.

Les étudiants commencèrent à se lever et ranger leurs affaires, Sakuro et Gonda-sensei firent de même.
__________
[HRP]
Note: vous pouvez cependant, continuer de poster sur ce topic si vous en avez envie.
*: Le devoir est à m'envoyer par mp.Quand je dis 25 lignes, ça veut dire 25 lignes complètes. Pour être sûr d'en faire 25, faites une prévisualisation du post en retirant tous les sauts de lignes pour compter.
Vous avez jusqu'au 7 Mai à minuit.

Edit Eryu : A partir de maintenant 10 lignes minimum dans ce topic

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier cours de littérature (RP)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier cours de littérature (RP)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» Premier cours de littérature • Mlle Chizuru
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» les animaux ds la littérature
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Hinata :: Role Play Game :: Todaï :: Salle de cours-
Sauter vers: