AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le début d'une nouvelle vie... qui commence mal...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ise Nitta
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 27
Sexe : féminin
Date d'inscription : 24/12/2006

Feuille de personnage
Age du personnage: 17
Métier:

MessageSujet: Le début d'une nouvelle vie... qui commence mal...   Mer 18 Juil - 2:02

Une blessure fraiche au coeur. La rancune pleine la tête. Un gout amère qui tenaillait ses entrailles remontant jusque dans sa gorge. Le coeur plein de regrets. La rage dépeçant l'adolescente en entier. Un ferme tenaillement dans les entrailles. Un épuisement visible. Une faiblesse véritable. Un détresse odorant qui imprégnait le corps entier de l'adolescente. Cette même détresse si puissante que l'on la sentait à des kilomètres à la ronde. Plus maigre et pale que jamais, une adolescente faisait des pas. Enchainait pas après pas sur un rythme désordonnée. Mais qui était-donc cette adolescente aux traits tiré qui marchait trainant derrière elle des valises pleines de souvenir responsable d'une partie de ses tourments? Cette adolescente était la distinguée fille de deux ingénieurs japonnais qui avait été enviée par plusieurs ingénieurs. Leur bonheur et leur paix étaient possiblement l'un des raison possible pour ce succès, mais ce n'était pas la raison la plus plausible. Le fait qu'ils avaient émigrés aux États-Unis était sans doute la plus raisonnable. Portant le nom de Maya Nori Iku Masako Otson Rika Sei Tomi Suzue Yuke Yai Ise Nitta Ii Waka Sakomoto Fugeta Date, l'adolescente s'était faite discrète. Depuis quelques jours, elle était en caval. Bien décidé à prendre son envol, elle avait laisser sur le buffet de la maison en Amérique un message qui disait qu'elle partait... à l'exploration d'elle et des autres... Elle était retourner au Japon. Terre de ses aieux... (partiotique la québécoise...), elle marche encore... Trouve finalement la porte du pensionnat qu'elle ouvre... d'un pas hésitant, ses longs cheveux noirs battant sur son visage par cette journée venteuse, elle pénêtre dans le hall. Elle se trouve affreuse habillée en vêtement relativement large... Elle qui est habituer de porter des vêtements trop moulant, la voici qui noit sa peine dans les vêtement médium. En temps normal, elle porte du extra petit. Mais justement, les temps normaux sont passée. L'adolescente est en deuil. Le deuil de l'amour de la plus douce des femmes et pire encore, en deuil de son adolescente et de son début de vie d'adulte. Car sous les apparence et la peau de l'adolescente, l'anorexique est enceinte de quatre mois. Elle pose ses valises d'un geste lasse sur le sol. Elle soupire bruyamment... sa tête lui tourne... Elle se sent si faible et si malade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie... qui commence mal...   Mer 18 Juil - 7:08

C'était un après-midi plutôt calme et paisible. Les résidents de la pension Hinata avaient fini de déjeuner et s'étaient dispersés pour vaquer à leurs occupations. Sakuro était resté pour débarrasser la table et faire la vaisselle. Il avait pris soin de filmer ou de mettre dans des boites en plastique ce qui restait des plats qu'il avait préparés, sans oublier la petite étiquette en braille sur chacun pour pouvoir les identifier. Un peu de ménage dans la cuisine, un petit coup de chiffon dans la salle à manger et le tour était joué. Satisfait de son travail, Sakuro quitta la salle à manger, traversa le hall et alla pour monter dans sa chambre.

Mais alors qu'il avait gravi quelques marches, il entendit des bruits à l'extérieur. Il s'arrêta pour écouter. C'étaient des bruits de pas, à un rythme lent et assez désordonné. Le son d'une respiration légèrement haletante accompagnaient ces pas. Il y avait également les bruits d'objets relativement lourds que l'on trainait sur le sol. Tout ceci se rapprochait, lentement mais surement. La personne en question s'arrêta devant l'entrée de la pension et ouvrit les portes de la pension, laissant entrer un léger courant d'air à l'intérieur. Semblant un peu hésitante, elle pénétra dans le hall, posa ce qu'elle trainait au sol et laissa s'échapper un long et bruyant soupir. Mais ce n'était pas seulement l'épuisement dû aux longues marches qui menaient jusqu'à la résidence. Il y avait autre chose... Quelque chose que Sakuro ne pouvait identifier...

Laissant cela de coté pour le moment, Sakuro redescendit les escaliers et s'avança vers cette personne, canne blanche en main. Si elle se trouvait là, c'est probablement pour s'installer dans cette pension. Autant l'accueillir comme il se devait. Il s'arrêta à quelques pas face à cette personne.


- Bonjour et bienvenue à la pension Hinata. Je suis Sakuro Coltheart, résident de cette pension pour vous servir. dit-il avec un grand sourire et en s'inclinant brièvement.

Il se redressa, arborant ce sourire, ces yeux clos en permanence et cette expression aimable et accueillante qu'il semblait presque toujours avoir.


- Puis-je vous aider en quoi que ce soit?

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ise Nitta
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 27
Sexe : féminin
Date d'inscription : 24/12/2006

Feuille de personnage
Age du personnage: 17
Métier:

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie... qui commence mal...   Jeu 19 Juil - 18:53

Ise en avait marre... Marre de tout ses gens qui la dévisageait... elle n'avait qu'une seule envie de leur hurler qu'ils n'avaient pas besoin de la regarder comme si elle était obèse... elle le savait déjà. Elle se trouvait répugnante quand elle se regardait dans le miroir d'un air dégouté toisant cette silhouette de femme "grosse" à ses yeux. Pourtant, la jeune fille avait un physique de fille anorexique grave. On ne se demandait même pas pourquoi elle avait l'air si morte. Elle ne pesait que 100 livres pour un mètre soixante. Elle repoussa sa crinière ébène derrières ses oreilles et observa un homme qui venait vers elle... Elle avait peur... Depuis quelques temps l'adolescente faisait tout pour fuir les contacts avec les autres. Elle avait fait le vide des hommes dans sa vie persuadé que c'était eux qui l'avait mis dans une situation si impossible que l'adolescente était retomber dans son vieux pattern... L'anorexie quasi guérie avait refait surface avec beaucoup plus de puissance que jamais et elle était venue avec une boulimie tout aussi poussée... Elle fuyait ses gens qui la regardait... se mélangeant entre délire et réalité... Elle n'était jamais vraiment revenue de ses découvertes sur elle même... Son anorexie, sa boulimie... L'allure du personnage qui la regardait la mettait mal à l'aise... La personne était aveugle... La réalité frappa l'adolescente qui se mis à pleurer en silence... la personne ne la regardait même pas... Mais elle se souvenait... il y avait plusieurs année de sa grand-mère maternelle devenue aveugle... L'image la frappa avec insistance... Elle avait si mal à l'intérieur... Quelque chose la retenait mais si ce n'aurait pas été de la canne de l'homme, Notre jeune Ise se serait évanoui... d'une voix usée de la vie, l'adolescente murmura...
- Merci... Je suis Ise... Ise Nitta...
Ise avait la tête qui tournait... elle avait beaucoup manger selon elle en venant ici... des fruits seulement... mais elle avait manger... Elle regarda le garçon en vacillant dangereusement... Elle se sentait tellement faible...
- Me montrer ou sont les dortoirs...
murmura-t-elle les mains moites...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie... qui commence mal...   Jeu 19 Juil - 20:51

Depuis qu'il avait perdu la vue, Sakuro arrivait peu à peu à sentir lorsqu'une personne le regardait fixement ou d'une façon particulière. Etait-ce dû au fait que ses autres sens s'étaient développés pour pallier à la perte de la vue? Ou était-ce à force de sentir les regards un peu pesant à la longue des autres, qui au fond ne lui voulaient rien de mal ou n'avaient pas vraiment de mauvaises arrières-pensées. Il ne le savait pas vraiment. Mais qu'importe.

Et un regard particulier, c'était ce qu'il se passait dans le cas présent. Cette personne qui venait d'entrer dans le hall de la pension semblait porter sur Sakuro un regard plutôt négatif. Un regard mêlé d'une légère hostilité et d'un peu de peur qui dura un instant. Mais ensuite ce regard s'était adouci. Et après un petit moment de silence, Sakuro entendit la voix d'une jeune femme prononcer, en un faible murmure presque inaudible, un petit remerciement ainsi que son nom: Ise Nitta. Il ne voyait rien mais à sa voix il la sentait qui semblait s'affaiblir. Il y avait une légère odeur de sueur dans l'air. Un autre murmure. La jeune femme demandait où étaient les dortoirs. La voix semblait de plus en plus faible.

Sentant que quelque chose n'allait pas, Sakuro se tint prêt à intervenir en cas de nécessité. Mais il ne laissa rien paraître. Il acquiesça tout de même à la requête de la jeune femme et lui fit un grand sourire.


- Bien sûr. Si vous voulez bien me suivre. Voulez-vous que je vous aide à porter vos bagages? demanda-t-il d'une voix calme et apaisante.

Cependant, il s'inquiétait. Ne risquait-elle pas de s'évanouir en cours de route? Les chambres étaient toutes situées aux étages supérieurs. Ce serait terrible si elle venait à perdre connaissance dans les escaliers.

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ise Nitta
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 27
Sexe : féminin
Date d'inscription : 24/12/2006

Feuille de personnage
Age du personnage: 17
Métier:

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie... qui commence mal...   Jeu 19 Juil - 21:21

Ise se sentait si perdue... si blessée. Elle n'était pas prête à laisser les autres prendre ses morceaux d'elle, comme elle appelait ses valises et ses sacs de voyages. Leur signification était si grave. C'était ce qui restait de son enfance et de son insouciance. Les laissez prendre par un autre, s'était les souiller et les tuer. À cette pensée sombre voir même morbide, la jeune femme héritière d'une grosse fortune fondit en larme, des larmes bruyante et brulante, des larmes qu'elle retenait depuis des jours, des semaines, des mois et des années. Elle pleurait son enfance qu'elle allait devoir oublier. Elle pleurait cet enfance ruiné par des déménagements. Elle pleurait l'amour du Japon. Paradoxalement, elle pleurait l'amour des États-Unis. Elle pleurait la Californie. Elle pleurait sans but. Elle pleurait son débarquement aux États-Unis. Elle pleurait ses études pour apprendre l'anglais, l'espagnol et le français. Elle pleurait cette femme tellement belle qui avait été sa blonde à douze ans. Elle pleurait sa bisexualité. Elle pleurait sa tendance homosexuelle. Elle pleurait ce père exigeant. Elle pleurait sa mère si douce. Elle pleurait cette anorexie. Elle pleurait cette belle mexicaine qui l'avait abandonner avant son départ. Elle pleurait ce soir la. Elle pleurait le père d'un enfant. Elle pleurait cette grossesse... Elle s'assit sur sa valise dans cet état de détresse avancer et murmura...
- Mais qu'est ce que j'ai fais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie... qui commence mal...   Sam 21 Juil - 7:16

Le sourire de Sakuro s'effaça aussitôt. C'était là une réaction à laquelle le jeune homme ne s'attendait pas du tout. Il s'attendait à un oui ou non presque inaudible et au pire à un évanouissement de la jeune femme. Lorsqu'elle se mit à pleurer, Sakuro fuit pris au dépourvu. Avait-il dit quelque chose qui l'avait blessée? Non, à priori, rien dans sa question n'était offensant. Sakuro tenta en vain de déterminer ce qu'il avait pu faire ou ne pas faire qui ait pu provoquer ces pleurs, pensant au départ qu'il en était la cause.

Cependant, en écoutant plus attentivement, le jeune homme se rendit compte que ce n'étaient pas là des pleurs ordinaires. C'étaient des sanglots d'une intensité sans commune mesure. Et cela suffit à faire ouvrir ses yeux, révélant les deux iris bleus que peu de gens avaient eu l'occasion de voir depuis qu'il avait perdu la vue.

Derrière ces larmes, il y avait beaucoup d'émotion. Il y avait de nombreux souvenirs, de nombreuses blessures non-encore cicatrisées. Et tout cela semblait avoir explosé d'un coup. Il avait suffit d'une seule étincelle pour mettre le feu aux poudres, et cette étincelle se trouvait dans les mots ou les gestes de Sakuro (bien qu'il ne puisse déterminer avec certitude de quoi il s'agissait).

Ise Nitta finit par s'asseoir sur sa valise, ou plutôt, elle s'écroula. Sa voix retentit à peine, se demandant ce qu'elle avait fait. A ce moment là, Sakuro sembla se mettre plus ou moins en pilote automatique. Il s'agenouilla face à elle, ses yeux au regard vide légèrement attendris et un tout petit sourire aux lèvres. Et délicatement, sans aucun geste brusque, sa main s'avança lentement vers le visage de cette jeune femme.


- Ces larmes... prononça-t-il d'une voix légèrement éthérée et presque aussi basse que celle de la jeune femme.

Le bout de ses doigts toucha ces larmes qui coulaient, effleurant à peine le visage de Ise.


- ... Elles sont lourdes... et pleines d'émotion... Il y a trop longtemps qu'elles ont été retenues... n'est-ce pas?

Ces derniers mots étaient presque aussi inaudible que la voix de cette jeune femme.

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ise Nitta
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 27
Sexe : féminin
Date d'inscription : 24/12/2006

Feuille de personnage
Age du personnage: 17
Métier:

MessageSujet: JE SUIS HYPER FIÈRE!!!!!!!   Lun 6 Aoû - 19:23

Pendant que Sakuro cherchait des réponses à la réaction excessive d'Ise, La jeune demoiselle s'écroulait . Elle était la proie d'un véritable ouragan intérieur. Tout en elle était détruit. Toutes les barrières qu'elle avait réussit à placer entre elle et ses souvenirs sautaient les unes après les autres. Tout les efforts qu'elle avait fait pour oublier la douleur qu'elle avait endurer si longtemps et les malheurs qui l'avaient hantés des mois voir même des années durant... Tous ses efforts étaient réduit à néant... Jamais elle n'avait jamais oublier la crainte de vivre en devenant à ses yeux si grosse. À nouveau elle avait resurgit des décombres plus forte et plus présente que jamais en elle. Dans son coeur et dans sa tête se livrait une bataille sans fin et sans pitié entre deux partie de l'adolescente: La partie honnête et la partie menteuse. En deux-temps-trois-mouvements, l'orage s'était levée sans pitié. Et le ciel noir et lourd de larmes de rancoeur prédisait encore des heures de cette tempête...

La jeune femme releva la tête lentement. Son visage était parcourue de grosse larmes brulante. Elle n'avait plus la force ni le courage pour maintenir sa tête relevée toute seule. Ses mains étaient appuyées sur son menton. Par un hasard peu étonnant, Son regard croisa celui du jeune homme aveugle. Ce qu'elle y trouva la bouleversa au plus haut point! un regard unique en son genre, d'un bleu sombre et obsédante. Un regard d'un bleu translucide ou miroitait des milliers de teintes dont un gris légèrement argenté. Un regard si peu commun, mais étonnament connue par Ise.

Il est toujours frappant de constater à quel point la vérité frappe et dérange. Ise connaissait deux personnes.merveilleuse avec un tel regard. Une femme fantastique et unique au monde et un jeune homme qui la tourmentait encore. Commençons par la fille. Ex-petite copine de notre jeune japonaise, elle était d'origine latino-américaine. D'une mère mexicaine immigrée illégale et d'un avocat américain, la jeune Maria Pérèz était homosexuelle avouée depuis ses 15 ans. Croyant follement en l'amour sans condition et à ses capacités pour changer Ise, Maria avait été fortement déçue lorsqu'elle avait eut vent de la nouvelle infidélité d'Ise. Il y avait seulement quelques jours, après près de 10 mois de vie de couple, le couple se séparait. La fidélité avait été toujours un problème pour Ise. Mais cette fois-ci, elle portait encore les conséquences en son sein. Quand au garçon, c'était celui avec qui elle avait coucher un soir. Et pour être franche, Ise ignorait jusqu'à son nom.

Les bras d'Ise tombèrent d'un coup sous le poids de la pression. Ce qu'elle avait été idiote. Honteuse et désespérée, elle tremblait devant le poids de ses révélations. Ce gars, il l'avait ruinée, emportant avec tout ses projets d'avenir. Ce mec, il l'avait mise enceinte. En passant presque inaperçu, avec une douceur peu commune à la crise qui battait son fort et un silence de mort, Ise releva le bas de son chandail et contempla un petit ventre rond. Elle vit Sakuro s'agenouiller devant elle. Mais l'image se superposa aux gestes qu'avait posé le père de ses tourment quatre mois et demi plus tôt. En écho, elle entendit la voix du jeune homme. Brisée et anéantie par le choc de la douce peau de l'homme sur la sienne, elle n'avait même plus la force de hocher la tête. Pour la première fois depuis sa sortie de l'hôpital, cinq ans au paravent, ses larmes coulaient librement sur ses joues. Terrifiée par seulement la pensée troublante que les mots qui se bousculait dans sa tête sortent de sa bouche, imaginez sa réaction paniquer quand tout sortie...


- Oui, ses larmes sont lourdes et pleines. Tout comme mon âme, elle sont bien trop lourdes et bien trop pleines d'émotions pour couler sans raisons, certaines sont retenue depuis près de dix-sept ans. Mais n'allez pas croire que ce sont celle qui sont les plus vieille qui sont les plus douloureuses... Ce serait une grave erreur. Celle qui me blessent le plus sont celle qui auraient du couler il y a quatre mois et demi. Ce sont celle que je retient depuis qu'un médecin a détruit mes dernières ambitions il y a trois semaines. Celle que je retiens depuis que j'ai foutue le camps de chez moi, il y a une semaine.

Confia l'adolescente d'une voix à la fois hésitante et brisée par tant de confession. Dans sa tête tout se bousculait. Sakuro allait lui posé des question, c'était certain. Ferait-elle mieux de répondre à l'avance à ses interrogations? Pourquoi quatre mois et demi? Pourquoi un médecin l'avait détruit? Pourquoi avait-elle foutue le camps de chez elle? Tout ses réponses étaient ancrée dans le plus profond de sa chai. Ise ne se guidait même plus. Voulant apaisé la terreur tenaillant et déchirante qui avait pris place dans ses trippes, Elle retira à regrets de sur son ventre. Depuis que ses yeux avaient trouver place dans le regard de l'aveugle, ceux-ci n'avaient plus bouger. Le regard du jeune homme avait un truc de calmant voir même hypnotisant. La jeune fille saisit les mains du jeune homme d'une voix blanche elle ordonna...

- Conduit moi aux chambres... Laisses-toi faire jusqu'au bout... J'en ai si long à dire... Aujourd'hui, je prend la place que j'ai le droit et le temps que j'ai de besoin et je passe aux aveux. Je passe aux aveux devant un étranger qui me dérange. J'avoue devant celui qui a les même yeux que la cause même de mes tourments. Les même yeux que mon ex petite amie qui m'a permis de recroire en moi-même... Je vais te montrer jusqu'à ou j'ai ruiné mon existance,... en ruinant celle de ceux qui m'entoure et de tout ceux et celle qui ont cru bon de m'aimer...

L'adolescente avait recommencer à pleurer... Elle était si brisée... Elle allait lui monter des choses... qu'elle n'avait jamais dit...à personne.Il la tira debout... elle tremblait sur ses jambes... Il la fit monter à l'étage jusqu'au chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie... qui commence mal...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d'une nouvelle vie... qui commence mal...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Hinata :: Role Play Game :: La pension. :: Le hall d'entrée-
Sauter vers: