AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 rasia de frigo (serieusement réponder un truc)

Aller en bas 
AuteurMessage
inu yasha
Pensionnaire
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Sexe : garçon
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   Mar 31 Juil - 21:42

inu yasha arriva dans la cuisine tel une bete affamée,la bave s'écoulait de sa bouche tel une fontaine.

la dalle, j'ai la dalle comme c'est pas permis, faut que je mange, et vite parceque sinon je vai manger une personne toute entiere, aller à la souuuupe.

et il se mit à dévorer tout ce qu'il pouvait trouver à l'intérieur du réfrigirateur tel un animal qui n'avait rien avalé de l'année, jusqua ce que...

ouuuuuuf, sa fait du bien de manger, j'était vraiment en train de mourir de faim..... Mais... le frigo est vide donc... vaudrais mieux dégager d'ici avant de me faire prendre.

et inu yasha s'approchait lentement de la porte dans l'éspérence de ne pas faire attraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Re: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   Mer 1 Aoû - 6:59

[HRP] Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, Eryu a imposé un minimum de 12 lignes complètes par rp.
D'autre part, tu devrais penser à reposter ta fiche de présentation.[/HRP]
_______________
La journée se terminait tandis que le soleil se couchait lentement sous l'horizon, laissant peu à peu sa place au profit de la lune et des étoiles. Et pour Sakuro, c'était encore une nouvelle journée de dur labeur qui s'achevait... ou presque. Après qu'il fut déposé en voiture par Rinko Nishimura et après avoir échangé quelques instructions avec elle, Sakuro s'étira les bras vers le ciel, satisfait de sa journée. Il resta là un petit moment, profitant des derniers rayons de soleil de la journée et de la petite brise qui soufflait. Il déploya ensuite sa fidèle canne blanche et se dirigea vers la pension, grimpant le petit escalier qui reliait le petit parking au sommet de la colline sur laquelle se dressait fièrement la pension Hinata.

Sur le chemin, il réfléchit à ce qu'il pourrait préparer à diner pour les autres résidents de la pension. C'est qu'il y en avait des bouches à nourrir et il fallait penser aux gouts de chacun et préparer suffisamment de nourriture pour rassasier tout le monde. Heureusement, le réfrigérateur était toujours plein de bonnes choses et la diversité de son contenu permettait de varier les plaisirs. Finalement, Sakuro opta pour un yakisoba avec divers accompagnements.


- Tadaima! s'écria-t-il en entrant dans la pension.

Après avoir retiré ses chaussures et les avoir rangées, Sakuro se dirigea vers la salle à manger puis vers la cuisine. Mais en entrant, il remarqua quelque chose de bizarre. La température de la pièce était légèrement plus basse qu'à l'ordinaire. Il pouvait entendre le son caractéristique d'un réfrigérateur laissé ouvert. Et surtout, l'odeur de la nourriture emplissait la cuisine. Ce n'était pas l'odeur de plats cuisinés, mais plutôt celle d'une nourriture que l'on aurait pillée et dévastée. D'ailleurs, en balayant rapidement au sol avec sa canne, Sakuro constata que des restes jonchaient le sol.

Il entendit alors les bruits de pas étouffés d'une personne qui tentait de s'éclipser discrètement tel un voleur ne voulant pas être pris en flagrant délit. L'expression sur le visage de Sakuro, habituellement souriante, était maintenant plus stricte, bien que ses yeux soient toujours clos.


- Qui que vous soyez, j'espère que vous ne comptiez pas vous en aller sans avoir nettoyé la cuisine. Pas après avoir vidé le réfrigérateur sans même penser aux autres résidents de la pension.

Le ton sur lequel Sakuro disait cela était calme mais le jeune homme réprimandait clairement cette personne qui était manifestement coupable de ce délit.

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inu yasha
Pensionnaire
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Sexe : garçon
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   Jeu 2 Aoû - 2:33

HRP: désolé, j'avais oublier pour les 12 lignes vut que je n'ai pas pus venir pendant 1 an et demis, pour cause de ne plus posséder le net. et pour les fiche j'imagine quel ont été effassé

Inu yasha s'arretta surpris la main dans le sac, et au bout de quelque seconde particulièrement longue, il daignat se retourner lentement, laissant à vut son visage et ses yeux marqué par les maladie de son passé, regardant sakuro d'un regard ennuyé et haineu à la foix.

je ne vois pas pourquois je devrais penser au autres, alors que pendant des années personne n'a pensé à moi ou à se que je ressentait, regarde moi au moin. Tu vois ces marque sur mon visage? la couleur de mes yeux? ces tout petit détail on fait que tout le monde me détèstait, sans parler de mes cheuveux blanc, à cause de ça on m'appelait "le monstre", partout on me montrait du doigth, et je devrais penser au autres alors que les autres ne font pas fait d'effort, qu'il fassent l'effort en premier et je ferait un effort.

le visage d'inu yasha montrait un désir de vengeance plus que terrible, mais cet accè de colère laissait voir un ètre qui ne demandais qu'un peut d'amour, mais il préférait cacher cela derriere cet homme agréssif voir violent par momment.

et si tu essayait de t'imaginer à ma place un peut voir si trouve se genre de choses agréable et si tu n'éprouverait pas juste un minimum de haine enver eux.

il lança ces mots les poingth serré de colère étant donné qu'il ressassait son dur passé de rejeté de la sociéter, dans l'espérence que sakuro puisse comprendre se qu'il ressent après tout cela, car inu yasha avait dévelopé un fort égoïsmeet grand mépris enver les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Re: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   Jeu 2 Aoû - 7:31

Sakuro soupira, essayant tant bien que mal de supporter les décibels de cette voix assourdissante qui frappait ses tympans. Cet homme était plein de colère, de haine et de rancune envers le monde. Il contesta avec véhémence le fait de devoir penser aux autres et les blâmait pour le regard qu'ils portaient sur lui. Il semblait que cet homme ait adopté une politique du genre: "Ne pensez pas à ce que vous vous pouvez faire pour le monde. Pensez à ce que le monde peut faire pour vous."

Sakuro soupira à nouveau et commença à se tourner lentement pour faire face à cet homme. Il ouvrit les yeux, révélant une nouvelle fois (cela arrivait plus souvent ces derniers temps) les deux iris bleu azur que dissimulaient ses paupières. Des yeux dont le regard étaient complètement vide: les yeux d'un non-voyant.


- Comme vous pouvez le constater, je suis malheureusement dans l'incapacité de voir quoi que ce soit. Mais privé de mes yeux, j'en arrive à mieux "voir" certaines choses.

Sakuro replia sa canne blanche et la posa sur une table à proximité. Puis il avança, passant à coté de cet homme, et alla vers un petit placard qui se trouvait derrière lui.

- Par exemple, le fait que, pensant que tout le monde vous déteste à cause de votre apparence, vous semblez tout faire pour vous rendre encore plus détestable, alors que vous devriez être en train de faire des choses qui inciteraient les gens à mieux vous apprécier.

Sakuro revint avec un balai et une pelle et après avoir tâtonné un peu, il commença à balayer le sol, rassemblant les détritus en un seul et même tas.

- Mais aussi que le problème n'est pas tant dans le fait que les autres vous détestent que dans le fait que vous vous détestiez vous-même. Si ce n'était pas le cas, vous ne vous sentiriez pas concerné par l'opinion des autres à votre sujet.

Sakuro continuait de balayer, tâtonnant régulièrement au sol pour vérifier que tout avait été rassemblé. Il commença ensuite à tout ramasser avec la pelle pour aller le jeter dans la poubelle.

- Pourquoi vous devriez penser aux autres? Tout simplement parce qu'en acceptant de vivre dans cette pension, on accepte de partager tout ce que cette pension propose. De même, l'on accepte de mettre en partage des choses que nous apportons nous-même à cette pension. Le partage est un premier pas pour ceux qui veulent se faire apprécier. Cette nourriture que vous avez pillé a probablement été apporté par l'un ou l'autre des pensionnaires et mis à disposition de tous les pensionnaires. En vous en emparant, non seulement vous vous privez vous et les autres d'une chance de partager un bon repas et de socialiser avec eux, mais en plus vous leur donnez une raison de vous détester.

Après avoir ramassé tous les détritus, Sakuro vérifia ce qu'il y avait dans le réfrigérateur. Quelques petites choses avaient "survécu" à la "tornade" mais pas assez pour faire un bon repas. Il ne restait plus qu'à aller manger dehors. Sakuro réccupéra les quelques boîtes en plastique qui portaient une étiquette qu'il avait mis pour pouvoir identifier chaque aliment. Il retira les étiquettes, mit les boites dans l'évier afin de les nettoyer plus tard et refema le réfrigérateur. Il alla ensuite ranger la pelle et le balai dans le placard.

- Si vous donniez au gens l'occasion de voir qu'ils n'ont aucune raison de vous détester, les choses iraient beaucoup mieux.

Sakuro récupéra sa canne et la déploya. Puis il referma ses yeux et sortit de la cuisine.

- Je vais prévenir les autres qu'on mange dehors ce soir, probablement dans ce petit restaurant en bas du grand escalier. Au cas où vous auriez encore faim, vous n'aurez qu'à nous accompagner.

Sur ce, Sakuro monta faire le tour des chambres et prévenir les résidents du changement de programme pour le diner.

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inu yasha
Pensionnaire
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Sexe : garçon
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   Ven 3 Aoû - 0:35

les mots que lui avait dit sakuroavait fait qu'Inu yasha se sente mal à l'aise, se rendent compte de se qu'il avait fait toutes ces années, ces combats pour prouver qu'il était le plus fort, ce comportement agréssif, qu'il se dégoutait lui meme, il diriga son regard ver sa main, et se vit dans ses souvenir en train de s'en prendre au autres de la manière la plus violent possible, il revit le visage défiguré et en sang de ces personne contre qui il s'était battu, ces souvenir lui donnait envie de vomir de ses propre acte, se rapelant que l'unique personne qui l'ai mis a terre, la fait pour protéger les autres de sa violence.

tu as raison, je n'ai fait qu'incité les autres à me haïr, mais personne n'avais essayé de voir au dela de mon apparence, non, je ne les ait pas laissé voir, certain mon tendu la main, mais je les ait rejeté avec cruautée... j'ai agit comme un imbécile, ces affrontement, et tout le reste, c'était l'unique moyen que j'avais trouvé pour me faire remarquer par le monde, tout ce que je demandais c'etait, juste un peu d'amour.

les larmes coulant sur son visage, il n'arrivait meme pas à garder son ton sec et agréssif, il dit quand tant qu'aveugle, sakuro avait du en supporter des désagréable lui aussi, il se dit que sakuro devait surement le comprendre. et il se mit à chercher un moyen de se faire pardonner, et une idée lui parut à l'èsprit.
il se mit à courir pour rattraper sakuro, arrivé à coté de luipour pouvoir s'excusé auprès de lui.

attend, je ve bien essayer de faire un effort, en faite c'est la premiere fois qu'on me fait voir la réaliter en face, personne n'ausait me dire de critique par peur de me mettre en colère, j'ai une idée pour m'excuser pour le frigo, j'ai une très bonne mémoire, je me souvient de chaque élément de frigo, j'irais les racheter moi meme si sa peut faire oublier mon égoïsme. Au fait, merci de m'avoir les quatres vérité en face, j'imagin quand tant qu'aveugle tu doit en avoir reçut des vanne désagréable, enfin bon, t'es un mec bien toi. t'es pas comme moi, t'es pas un crétin toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elune
pensionnaire Bavard
pensionnaire Bavard
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier:

MessageSujet: Re: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   Sam 4 Aoû - 11:57

Elune avait voulu prendre un petit encas avant de partir en ville, elle comptait prendre son temps là-bas et trouver du travail ne serait sûrement pas simple. En pensant à la nourriture, elle repensa aux plats que Sakuro préparait. Qu'ils étaient bons ! Elle trouvait qu'il cuisinait merveilleusement bien, et c'était bien d'avoir quelqu'un comme lui dans la pension.

Elle couru en direction de la cuisine et aperçu Sakuro et une autre personne qu'elle ne connaissait pas. Il était étrange, il avait les yeux rouges et la jeune fille lui trouvait un air effrayant. Pourtant il affichait un air triste et Elune n'eut pas l'impression qu'il soit méchant.

*C'était un peu comme Eryu...*
Son coeur se serrait en repensant à lui, cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas revu et il lui manquait.
Quoiqu'il en était, cet homme avait dû recevoir une bonne correction, vu le ton de sa voix. Un aveugle a souvent l'occasion de donner des leçons, ils sont très gentils et compréhensifs.

Elle entendit seulement la fin de la conversation et elle compris, en voyant de loin l'état de la cuisine, qu'il s'était passé quelque chose.
Elle s'avança vers les deux garçons et s'éclaircit la voix pour ne pas les surprendre de sa venue.
D'une voix timide, elle s'exprima :


- Si tu vas acheter à manger, tu peux peut-être m'accompagner à Shibuya. Je dois aller trouver un travail. Comme ça l'après-midi me paraîtra moins long.

Elle eut peur de la façon dont l'homme réagirait. Elle le trouvait assez sympathique, mais sa crainte d'être rejettée d'autrefois lui revint d'un seul coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuro Coltheart
Professeur de littérature à Todai
Co-Administrateur
Professeur de littérature à Todai  Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 26
Sexe : Mâle
Date d'inscription : 30/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier: Professeur à Todaï

MessageSujet: Re: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   Dim 5 Aoû - 20:26

[HRP] Ah, tu n'es pas loin des 12 lignes, Elune. Encore un effort, continue comme ça.[/HRP]
_______________
Tandis qu'il s'éloignait de la cuisine, Sakuro entendit l'homme faire une rétrospection de ses actions passées. Celui-ci sembla prendre conscience de la futilité de toute cette violence et de toute cette haine. Il sourit très légèrement, espérant sincèrement que les choses puissent s'arranger pour lui à l'avenir, qu'il puisse se libérer de tout ce qui l'avait tourmenté jusqu'à aujourd'hui.

Sakuro allait quitter la salle à manger et monter aux étages lorsque l'homme le rattrapa. Sakuro lui fit face (cette fois-ci avec son expression habituelle, les yeux clos et le visage relaxé) et l'homme mentionna une idée pour se racheter, parlant d'aller faire les courses pour remplacer tout ce qu'il avait ingurgité. Il supposa ensuite que Sakuro avait vécu une situation similaire: être montré du doigt, être sujet à des préjugés infondés et injustes. Ce n'était pas tout à fait vrai.


- En réalité, pas vraiment. J'ai la chance d'avoir une famille et des amis formidables qui m'ont beaucoup soutenu, avant et après que j'aie perdu la vue. Mais c'est justement cela qui m'a appris l'importance du partage.

A moins que ce ne fut le fait d'avoir frôlé la mort lors de ce fameux accident... Sakuro garda cependant cette remarque pour lui-même.

- Finalement j'ai eu une vie calme et heureuse jusqu'à présent.

Les seuls "problèmes" auxquels il avait eu à faire face étaient les personnes qui, ne sachant pas comment s'y prendre avec un non-voyant, n'osaient rien faire et tentaient de se faire aussi discrets que possible et les personnes qui l'ignoraient complètement, des personnes pour qui Sakuro était comme invisible (quelle ironie). Mais c'étaient des problèmes qui n'avaient en aucune façon affecté la vie du jeune homme.

Une autre personne arriva et s'adressa à eux. Sakuro reconnut la voix d'Elune.


- Bonsoir Elune et bonne chance pour ta recherche d'emploi. Pour le dîner, il risque d'être un peu tard pour cuisiner quelque chose. Alors j'ai pensé qu'on pourrait tous aller dîner dans ce petit café qui se trouve en bas du grand escalier. Je vais prévenir les autres. Vous n'aurez qu'à nous rejoindre tous les deux après les courses.

Sakuro se tourna vers l'homme.

- Voici une occasion de vous rattraper pour vos actions passées. Accéder à la requête d'une jeune fille est un bon début.

Sakuro tourna les talons et s'en alla. Il s'arrêta après deux pas et fit de nouveau face à l'homme.

- Au fait, je m'appelle Sakuro Coltheart, yoroshiku.

Sakuro s'inclina brièvement avant de monter (vraiment cette fois-ci) vers les chambres des autres résidents.

_________________
I haven't touch it, I haven't seen it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inu yasha
Pensionnaire
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Sexe : garçon
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   Lun 6 Aoû - 1:16

je m'apelle inu yasha.

et il regarda sakuro s'en aller, et se retourna ver la jeune fille, il sentait comme un soulagement à savoir qu'on lui demandais autre qu'un affrontement, inu yasha sourit gentiment pour avoir l'air le moin effrayant possible, il cessa d'avoir l'air le plus imposant possible et montra son coté agréable en révelant son insuportable vrais voix qui ressemblant exactement à celle de patrick bruel.

et ben pourquoi pas, ça me sortira un peut, et puis je ne connais pas la ville, et puis je suis résté seul pendant une grande partie de ma vie, je n'ai jamais eu de compagnie dans ma vie. et puis seul dans la ville je pourrais vite me perdre tu ne crois pas, et puis ça me fera pas de mal d'etre avec quelqu'un.

sur ce, inu yasha commença à marcher vers la sortit avec elune en lui expliquant la raison de ces marque sur son visage, en restant agréable et souriant.

ha, au fait pour les marque qu'il y a sur mon visage faut pas avoir peur, c'est que quand j'était un bébé j'ai chopé des maladie rare, en faite sa tombe sur moi comme par hasard, fallait que soit moi et pas un autre en fait, et s'il te plait, pas de critique à propos de ma voix, je deteste ça comme tu ne peus pas l'imaginer, je te demande juste cette toute petite faveur s'il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elune
pensionnaire Bavard
pensionnaire Bavard
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2007

Feuille de personnage
Age du personnage: 15
Métier:

MessageSujet: Re: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   Lun 6 Aoû - 10:57

Elune sourit en entendant le son de sa voix, mais après ce qu'il lui demandait, elle se retint de rire. Finalement elle le trouvait très gentil et elle était heureux de rencontrer une nouvelle personne. Elle avait hoché la tête quand Sakuro avait proposé de manger au petit café et elle s'était exclamée que c'était une très bonne idée. La jeune fille avait retrouvé son entousiasme et elle le laissa paraître. Après tout, la bonne humeur est contagieuse.
En se tournant vers Inu Yasha, elle dit :


- Super ! Comme ça je pourrais te montrer mes endroits favoris. Comme j'ai beaucoup vécu en-dehors de la grande ville, j'ai eu un peu de mal à me repérer, mais ce quartier je le connait par coeur ! C'est très sympthique là-bas, il y a pas mal de petits magasins pas cher, pour les courses ce sera parfait.

Tandis qu'ils marchaient en sortant de la pension, Elune écouta attentivement son compagnon. Elle fit un grand sourire et lui dit de ne pas s'inquiéter.

- Je ne suis pas du genre à faire des remarques sur tout et n'importe quoi, chaque petites marques sont une partie de nous-même et personne n'a le droit de s'en moquer. Et puis il ne faut pas être aussi pessimiste, tu vas voir ici c'est le bonheur absolue. Si, si c'est vrai ! Moi j'étais très timide avant, et dans cette pension je me suis fait beaucoup d'amis, il y a des personnes très sympathiques tu verras.

Elune laissa sa bouche parler à tort et à travers. Et c'est ainsi qu'ils se rendirent au quartier de Shibuya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rasia de frigo (serieusement réponder un truc)   

Revenir en haut Aller en bas
 
rasia de frigo (serieusement réponder un truc)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un truc pour la santé
» Comment on arrête ce truc ?! [PV : May]
» N°1 - Episode : "je te vide ton frigo parce que je t'aime..."
» Truc pour l'alimentation
» Un truc sans rapport avec OGame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Hinata :: Role Play Game :: La pension. :: Les cuisines-
Sauter vers: